En route vers la Terre Lointaine ...

LA VOIX DE LA MONTAGNE

Un peu plus loin dans la forêt, un long mur de pierre
Prends la fuite vers le sommet, drapé de mystères.
« Ce mur d’où vient-il ? Et qui l’a bâti ?
Depuis quand le temps y laisse ses traces,
et d’où vient cette drôle d’énergie ? »

Puis le sentier monte, et remonte les millénaires
Va s’échouer contre, les portes du grand sanctuaire.
Soudain l’air résonne, le vent tourbillonne
Comme chaque jour, à chaque fois où la montagne fait entendre sa voix.

La montagne se souvient que depuis des temps reculés
Nombreux sont les peuples qui sont venus la rencontrer
Et quand sa voix résonne aux oreilles des hommes
Ciel et Terre se croisent ici pour libérer cette drôle d’énergie.

Le Chant de GaïA

Entends-tu le chant de Gaïa ?
Quand tu t’habitues au silence autour de toi…
Ressens-tu le chant de Gaïa ?
Dans l’harmonie, la vie prend son appui
Sur le chant de Gaïa.

Notre mère, notre histoire
La Terre porte en elle l’espoir
Existante bien avant nous
Elle reste toujours présente partout … et en tout ce qui vit
Comme une coutume ancestrale
Dans le roc, une empreinte minérale.

Quand nous regardons en l’air
Ce que les étoiles, les sphères,
Ce qu’elles nous donnent comme repère
Quels chemins elles nous éclairent ….. Toi qui a trop douté
Dans le ciel qu’on voit voûté
Tu pourras chercher la clé

Entends-tu le chant de Gaïa ?
Quand tu t’habitues au silence autour de toi…
Ressens-tu le chant de Gaïa ?
Dans l’harmonie, la vie prend son appui
Sur le chant de Gaïa.

Le Murmure des Reptiles

… peu à peu , on perçoit le frémissement de la Terre sous nos pas. Né en son centre, son magnétisme se faufile dans les galeries souterraines tel un serpent, jusqu’à éclore à la surface, et se tourner vers les étoiles….

TERRE LOINTAINE

On dit … On dit qu’ils venaient du Nord
D’un pays … Plus lointain encore
D’une terre hostile, où l’hiver est long et rude
Où la lumière se défile, et les nuits durent plusieurs lunes.
Là-bas … Ils étaient comme leur climat
Les Hommes … Ne connaissaient rien que le froid
Peuple intemporel, vivant sur une terre glacée
Sur le gel éternel, où la mémoire s’est figée.
Ils vivaient là, depuis toujours sûrement.
Se pensaient là, sur le seul continent
D’un monde blanc, d’une île esseulée,
Encerclée par l’obscurité … inhabitée.

Mais …
Chaque nuit, le vieux sage de la cité,
Toute sa vie, avait longuement médité,
Consulté les lunes,
Décrypté les runes,
Etudié le firmament, la course des astres, les changements
Il doit sûrement en être autrement !

Il doit sûrement en être autrement !
Il y a quelque chose, je le sens …

La nuit, la Terre convoite les étoiles
Cette nuit, certains mystères se dévoilent
Quand dans le ciel se dessine le chemin des Anciens,
Quand dans le vent, quelque fois on entend leurs voix.

A SUIVRE ...

En route vers la Terre Lointaine ...

LA VOIX DE LA MONTAGNE

Un peu plus loin dans la forêt, un long mur de pierre
Prends la fuite vers le sommet, drapé de mystères.
« Ce mur d’où vient-il ? Et qui l’a bâti ?
Depuis quand le temps y laisse ses traces,
et d’où vient cette drôle d’énergie ? »

Puis le sentier monte, et remonte les millénaires
Va s’échouer contre, les portes du grand sanctuaire.
Soudain l’air résonne, le vent tourbillonne
Comme chaque jour, à chaque fois où la montagne fait entendre sa voix.

La montagne se souvient que depuis des temps reculés
Nombreux sont les peuples qui sont venus la rencontrer
Et quand sa voix résonne aux oreilles des hommes
Ciel et Terre se croisent ici pour libérer cette drôle d’énergie.

Le Chant de GaïA

Entends-tu le chant de Gaïa ?
Quand tu t’habitues au silence autour de toi…
Ressens-tu le chant de Gaïa ?
Dans l’harmonie, la vie prend son appui
Sur le chant de Gaïa.

Notre mère, notre histoire
La Terre porte en elle l’espoir
Existante bien avant nous
Elle reste toujours présente partout … et en tout ce qui vit
Comme une coutume ancestrale
Dans le roc, une empreinte minérale.

Quand nous regardons en l’air
Ce que les étoiles, les sphères,
Ce qu’elles nous donnent comme repère
Quels chemins elles nous éclairent ….. Toi qui a trop douté
Dans le ciel qu’on voit voûté
Tu pourras chercher la clé

Entends-tu le chant de Gaïa ?
Quand tu t’habitues au silence autour de toi…
Ressens-tu le chant de Gaïa ?
Dans l’harmonie, la vie prend son appui
Sur le chant de Gaïa.

Le Murmure des Reptiles

… peu à peu , on perçoit le frémissement de la Terre sous nos pas. Né en son centre, son magnétisme se faufile dans les galeries souterraines tel un serpent, jusqu’à éclore à la surface, et se tourner vers les étoiles….

A SUIVRE ...

Fermer le menu